Perdue dans les bambous d’Arashiyama à Kyoto (Japan Trip)

Perdue dans les bambous d’Arashiyama à Kyoto (Japan Trip)
Récit d’une journée incroyable, un peu surréaliste, étonnante et merveilleuse, tellement loin de mon quotidien parisien et hors du temps !

Une expérience que j’ai faite à Kyoto pendant une journée. Une journée de dingue qui est est peut être le meilleur de mon séjour au Japon.

Direction Arashiyama (“montagne de la tempête”), une forêt de bambou, habillée en tenue traditionnelle de la tête au pied : un kimono.

Cette forêt de bambou se situe à l’ouest de Kyoto au pied des montagnes. J’avais vu passé quelques photos sur les blogs et sur Instagram de cet endroit, et cela m’avait tellement fasciné que je rêvais d’y aller ! Chose faite ! J’ai déjà tellement envie d’y retourner pour faire d’autres photos, découvrir d’autres coins de cette foret…

Pour s’y rendre, l’endroit est très facilement accessible en train/métro (gare Saga Arashiyama) mais préférez y aller en semaine car l’endroit est très touristique. Sur place, comme pour les temples, il y a une rue assez commerçante avec plein de restaurants et ensuite on accède à cette forêt par des petites routes. Puis vous marchez, marchez, et la taille des bambous est vraiment de plus en plus impressionnante, avec des effets de lumière particulière ! Sur place, si vous souhaitez, vous pouvez vous faire promener en pousse pousse par un japonais en costume traditionnel.

A la sortie de cette foret de Bambou, à 10mn de marche, se trouve un célèbre pont, le Togetsukyo (“le Pont qui Traverse la Lune”), LE symbole d’Arashiyama, construit à l’origine pendant la période Heian (794 – 1185). Il traverse la rivière Hoku et longe les montagnes. Apparemment le cadre est somptueux au printemps lorsque les cerisiers sont en fleurs (Hanami) puis en automne lorsque les arbres sont rouges (les momiji).

A l’occasion de cette journée, nous nous sommes rendues le matin dans une boutique qui loue des kimonos à la journée. Sur place, vous choisissez votre kimono en fonction de votre budget, vous en trouvez de 3 000 Yens (20€) à quasiment 20 000 yens (150€) puis des femmes nous habillent de manière complètement traditionnelle (on a 2 épaisseurs sous le kimono, plus une serviette placée au niveau de la ceinture et de tout le ventre.. et il faisait juste 25°C…). Après l’habit, on nous emmène nous faire coiffer, les coiffures sont à choisir parmi 5 ou 6 proposées, et enfin on nous donne des chaussettes spéciales (Tabi) pour porter les sandales traditionnelles (Zori). Et voilà, après un moment de détente et préparation, on est prête pour déambuler toute la journée dans les temples, Arashiyama et faire plein de photos !

J’avais un peu peur de mon côté que le fait qu’une française porte un habit traditionnel soit mal vu, j’étais très réticente à l’idée de faire cette journée mais heureusement que j’ai écouté mon amie japonaise pour le faire !
Ce fut fou le nombre de commentaires positifs de la part des japonais, des locaux, et le nombre de personnes qui nous demandaient des photos…

Bref, je vous recommande les yeux fermés cet endroit !

Partager:

3 Commentaires

  1. 27 juin 2014 / 7 h 53 min

    Oh trop chou So on dirait une petite poupée et bon les paysages sont complétement fou et différent de chez nous.

  2. 31 juillet 2014 / 19 h 25 min

    Haaan, jsuis trop jalouse, moi aussi je voulais déambuler une journée en kimono !!! Bon, allez, faut que j'y retourne !

  3. 5 novembre 2014 / 8 h 56 min

    Tes photos me donnent encore plus envie d'aller au Japon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.