Cala Gonone, Sardaigne : 4 jours à la découverte des criques

Cala Gonone, Sardaigne : 4 jours à la découverte des criques
Dernière étape de notre périple sarde. Nous prenons la route du Sud depuis La Maddalena (avec un ferry pour commencer) pour rejoindre notre nouvel endroit situé dans le golfe d’Orosei.

Cala Gonone, beauté naturelle au pied des montagnes de la Sardaigne orientale

Cala Gonone, cette petite ville balnéaire italienne située près de Dorgali, est populaire pour ses attractions archéologiques, artisanales et ses nombreuses criques et calanques. Situé face au golfe d’Orosei, ce village correspondait à l’image que nous nous faisions de la Sardaigne avant d’y mettre le pied.
C’est chouette, nous y restons les 3 prochains jours !

Notre logement

Notre hôtel l’Oasi est perché sur une falaise dominant la mer. Il était idéalement situé, près du port (essentiel pour se rendre aux calanques) et des restaurants. L’endroit est une véritable oasis de calme sur la méditerranée à 180 degrés ! L’accueil y est chaleureux et si l’on est courageux, on rejoint facilement la ville à pied (mais la pente est rude !). Je vous le recommande.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SONIA 🐚 Travelholic (@chocodisco) le

Les bonnes adresses

  • Su Recreu – Nous y sommes allés tous les soirs ! Bon repas, bonnes glaces, bons cocktails et musique live avec un groupe de musique local super sympa ! Coup de coeur.
    Via Amerigo Vespucci, 8, 08022 Cala Gonone NU, Italie
  • Il Nuovo Gabbiano – Face au port – Excellents fruits de mer. Énormément de moustiques par contre (comme partout dans la ville !)
    Piazza del Porto, 08022 Cala Gonone NU, Italie
  • Garden Bar – Pour boire un verre dans un endroit local, qui surplombe la mer, jeune et peu cher. Personnel super sympa et les pizzas le soir sont excellentes.
    Piazza Giardini, 8, 08022 Cala Gonone NU, Italie

Enfin, petit aparté, pour les informations pratiques et éviter les arnaques pour la Sardaigne, rendez-vous ici.

Excursion en bateau à Cala Gonone

Imaginez des défilés de magnifiques plages (désertes) aux eaux turquoises et de montagnes couvertes de forêts denses.
Imaginez les criques, les grottes cachées derrière les rochers abritant un lac salé souterrain, les forêts de stalactites et stalagmites.
C’est Cala Gogone !

Pour aller à la découverte de ces « cala » (=criques) et de ses plages, vous pourrez vous y rendre en bateau ou arpenter de longs sentiers pédestres.

Nous avons opté pour la solution bateau. Sur place, au port, il y a de nombreuses petites cabanes où vous réservez votre bateau la veille pour le lendemain. Depuis le stand n°15 nous concernant, nous avons pu louer un zodiac sans permis 40C pour une journée entière (160€ + essence – négociable en fonction des saisons. En été cela peut atteindre les 250€ et hors saison les 80€..). Mais pour une journée à deux dans un bateau privé, pouvoir plonger dans n’importe quel eau cristalline des cala est un petit luxe !

Le départ est à 8h30 et selon leurs précieux conseils, nous allons directement à la crique la plus lointaine (50min de traversée), Cala Goloritzé. La plus jolie mais le soleil s’y cache tôt ! Cette cala est caractérisée par une arche naturelle dont la hauteur dépasse les 140 mètres. Nous avons laissé  notre zodiac à 300m de la plage et y sommes allés à la nage ! Aquarium grandeur nature, quelques frayeurs par les profondeurs mais un super souvenir !

Nous avons ensuite au fil de la journée parcouru chaque crique, déjeuné sur l’une d’entre elles en privilégiant les plus désertes et nous avons même pu faire voler notre drone depuis le zodiac.

La crique la plus célèbre est Cala Luna. Elle est connue pour son sable fin et ses grottes. Ce sont ses énormes cavités formées par les flots qui donnent sa forme si particulière et un cadre aussi mystique. Le matin il n’y a quasiment personne, c’est idéal pour faire de jolis clichés avant la cohue des touristes l’après-midi car c’est la seule plage sous le soleil. Par contre, avec le zodiac, nous nous sommes rendus dans une des grottes accessibles uniquement à la nage et pas depuis la plage. Un endroit hors du temps avec les milliers de totems présents et la jolie photo qui illustre cet article en prime.

Les grottes du Bue Marino

Autre cavité naturelle, nous avons visité la grotte du Bue Marino. C’est l’une des plus grandes de Sardaigne et composée de galeries longues de 5 km. Les 1km de balade nous ont offerts des paysages exceptionnels ! Pour y aller, vous achetez directement votre place au port. La visite est seulement en italien ou en anglais et l’endroit est très prisé des touristes (mais photos interdites à l’intérieur).

En photos

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par SONIA 🐚 Travelholic (@chocodisco) le

9 Commentaires

    • Chocodisco 25 septembre 2018 / 12 h 05 min

      Oh merci beaucoup c’est super gentil 🙂 Bonne journée

  1. 25 septembre 2018 / 11 h 46 min

    Très belles photos ! Ça donne envie 🙂

    • Chocodisco 25 septembre 2018 / 12 h 05 min

      Merci beaucoup ! Oh ben moi je rêve déjà d’y retourner. Les criques sont vraiment sublimes !

  2. 25 septembre 2018 / 15 h 29 min

    Les couleurs de vos photos sont dingues, j’adore le style ! Et merci de nous faire visiter cette région autrement ! 🙂

  3. 26 septembre 2018 / 11 h 25 min

    Que de beaux souvenirs en lisant ton article et revoyant tes photos ! C’est la partie de la Sardaigne que nous avons le plus aimée !

  4. 29 septembre 2018 / 14 h 24 min

    super article, ça donne vraiment envie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.